Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Biodiversité > Trame verte et bleue

Trame verte et bleue

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Plantations de haies sur des exploitations agricoles sur le territoire de la Codecom Côtes de Meuse-Woëvre

La Chambre d’Agriculture a lancé un projet expérimental de restauration des trames vertes et bleues sur le territoire des Côtes de Meuse et la petite Woëvre depuis 2018. Dans ce projet, la Chambre a élaboré des partenariats avec la Codecom, le parc naturel de Lorraine,  la fédération des chasseurs et le CPIE. 1.3 km de haies ont été plantées par les élèves de la MFR Damvillers et du CFA de l’EPL Agro de Bar-le-Duc.

Les infrastructures agro-écologiques éligibles en 2019 sont les créations de haies, les alignements d’arbres, les mares, bandes enherbées, les inter-cultures favorables à la faune et les jachères. Il faut savoir que ces projets d’aménagement sont financés dans le cadre d’ « appel à manifestation d’intérêt (AMI) Trame verte et bleue » par la région Grand Est et l’Agence de l’eau Rhin Meuse à hauteur de 80% des coûts d’investissement et localement par la FDC 55 avec des financements privés pour les 20% restants. Agriculteurs, territoires de sociétés de chasse et collectivités peuvent en bénéficier.

L’opération lancée par la Chambre d’Agriculture en 2018 et 2019 sera ensuite portée par la Codecom ; cependant, les partenaires resteront impliqués dans les deux années à venir pour élaborer un maximum de projets. L’idée force est de montrer que les aménagements favorables à la trame verte et bleue, à la biodiversité et au paysage peuvent être compatibles avec la production agricole. Cela passe par le choix d’espèces végétales favorables aux auxiliaires de culture, la localisation des haies et leur rôle, qui sont réfléchis avec les exploitants dans le cadre d’un diagnostic préalable. Les mares créées quant à elles permettent de répondre à un double objectif. Il s’agit de favoriser la biodiversité tout en permettant d’alimenter un troupeau de bétail. Concernant les mares, la Chambre d’Agriculture s’appuie, en plus de son conseiller hydraulique, sur l’expertise technique et les préconisations du programme régional de restauration des mares. Le lieu d’implantation de la mare, le volume d’eau et les dimensions de la mare sont calculées pour que l’éleveur n’ait plus à apporter de l’eau avec sa tonne comme il a déjà dû le faire lors des périodes de sécheresse que nous connaissons depuis des années. L’ensemble de ce projet permet également de répondre aux enjeux climatiques et au stockage du carbone.

3 à 5 projets pilotes ont vu le jour au cours de cette année, un développement est prévu en 2020 et 2021.

Entre le 27 novembre et le 04 décembre 2019, 1.3 km de haies et des dizaines d’arbres de haut jet ont été plantés : 400 m de haies créés à Jouy sous les côtes chez  Mr Quartier ;  80 m de haies, 100 m d’alignements d’arbres et une mare chez Mr A. Masson à Rambucourt ;  800 m de haies et des alignements d’arbres sur le territoire de Lavignéville  dans le cadre d’un projet local entre la société de chasse, les agriculteurs et la commune. Ce sont les élèves et les étudiants de la MFR de Damvillers ainsi que du CFA de l’EPL agro de Bar le duc qui ont été les chevilles ouvrières des plantations. Leurs encadrants, les volontaires des sociétés de chasse locales, les agents de la FDC 55 et les conseillers de la Chambre d’Agriculture ont également participé aux plantations dans le cadre de ce projet expérimental « vitrine » pour les projets à venir.

contacts

Mickaël Couchot
Tél : 03.29.76.81.29 / 07.71.35.60.21

Documents à télécharger